Commentaire de ticotico
sur T'as qu'à dire NON


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ticotico ticotico 9 juin 19:06

cher l’auteur

Toujours bien d’avoir des points de vue venant d’ailleurs...

ça fait bien longtemps que je n’ai pas mis les pieds dans cette partie du Mexique, je pensais y faire un séjour longue durée prochainement. Même si on a l’impression de connaître un peu ce pays, il a toujours des surprises en réserve...

Quand on commence à creuser dans les strates des cultures mexicaines, on trouve toujours quelque chose qui t’emmène plus loin dans le passé, à travers les multiples civilisations qui se sont succédées depuis 4000 ou 5000 ans. 

On y ajoute la créativité politique d’un pays qui a vécu des épisodes révolutionnaires pendant des périodes plus longues que la France ... 

Les mexicains sont habitués à ne pas compter sur l’état, jusqu’à assurer eux-mêmes leur sécurité en s’opposant par les armes aux politiciens corrompus et aux polices infiltrées par les mafias. 

Sur la place centrale de Mexico, face au palais présidentiel il y a très souvent des campements de protestataires venus d’un coin ou l’autre du pays.

Bref, un pays un peu bordélique, mais dont la vitalité créatrice et culturelle font qu’on y trouve toujours des sources d’intérêt renouvelées. 

A part ça, si je puis me permettre, Oaxaca n’est pas dans le Chiapas, et n’est pas vraiment une région maya.

En el estado de Oaxaca existen diferentes grupos étnicos, entre ellos se encuentran : los amuzgos, cuicatecos, chatinos, chinantecos, chochos, chontales, huaves, ixcatecos, mazatecos, mixes, mixtecos, nahuatlecos, triques, zapotecos, zoques y popolucas.


Je ne savais pas tout ça, je n’en connaissais que trois dans cette liste... Mais ça confirme qu’il y a une certaine complexité dans ce grand pays. 


Voir ce commentaire dans son contexte