Commentaire de lisca
sur T'as qu'à dire NON


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lisca lisca 10 juin 07:39

@ticotico
Merci pour avoir signalé la coquille. Oaxaca est un état en soi, et ne peut pas être le Chiapas, évidemment.
Correction : Oaxaca, une ville du Mexique.
A vrai dire, je ne sais quoi penser du Mexique actuel ni de son président, car les informations manquent. Ce dernier semble montrer un relatif patriotisme ; on sent qu’il est du pays, au moins.
Ici, on n’entend parler que de catastrophes concernant ce pays : mafias, migrants, obésité, criminalité, etc.
L’urbanisme récent ou plutôt le non-urbanisme, la prolifération anarchique de logements précaires est rebutante.
C’est un pays complexe en effet, qui a quelques points communs avec la république française du fait des révolutions, et qui a plus que doublé sa population en un demi-siècle.
Le gros problème, c’est l’eau. Il est tentant pour tout pouvoir dans ce cas d’avoir une maigre considération pour sa population en général.
Il faut le savoir.
Les communautés indiennes du sud peuvent s’exprimer plus que d’autres, parce qu’elles sont limitées en population, pas trop isolées (on parle d’elles dans le monde) relativement auto-suffisantes quant au minimum vital, et cohérentes. Mais elles ne vivent pas comme les Mexicains en général.


Voir ce commentaire dans son contexte