Commentaire de Clocel
sur Sexualité : le libertinage


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Clocel Clocel 10 juin 11:26

@Séraphin Lampion

La perversion est la marque de fabrique de la bourgeoisie, tout s’achète tout se vend et rien ne doit résister aux pulsions du marché.

A quoi bon accumuler si tu ne peux pas assouvir tes désirs, tous tes désirs ?

Pas de limites, le bon vieux piège de l’ubris dont les grecs anciens se méfiaient tant...

Les clients d’Epstein étaient (et sont) des malades, des ratés, des anomalies de l’espèce, ne pas les éliminer, c’est se condamner à très court terme.


Voir ce commentaire dans son contexte