Commentaire de Clocel
sur Et l'homme devint « homo inutilus » !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Clocel Clocel 11 juin 09:13

Carmet, Fallet, Brassens, Audiard, de grands noms de l’alcoolisme contrôlé et de la vie bien comprise.

Ils avaient quelque chose à perdre, ils la savaient, alors ils s’arrangeaient pour faire ça joyeusement.

Maintenant, c’est vie de merde pour tout le monde, on le sait, mais les bêlants s’accrochent à la rampe...

Je boirai ma prochaine absinthe à votre mémoire les gars !


Voir ce commentaire dans son contexte