Commentaire de Jonas
sur Moyen-Orient : un conflit « sans issue » ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas 22 juin 10:03

@Jean Dugenêt

Je persiste et signe. 
 Peut-être, êtes -vous brillant dans d’autres disciplines , mais en ce qui concerne le Proche et Moyen-Orient et l’islam en tant que religion , vous avez des lacunes. 

Le syrien Adonis , de son vrai nom Ali Ahmed Saïd Esber, est un des plus grands poètes du monde arabe vivants. Il avait été pressenti pour le Prix Nobel de littérature en 2016. Dans une interview à la chaine Al-’Arabya en 2018.déclare :
(...) 
<< Il ne peut y avoir de régimes démocratiques dans la conjoncture arabe actuelle . C’est impossible. En outre , les différents groupes , de la société , devraient être reliés par la Loi, plutôt que par la religion ou par leur appartenance communautaire. C’est pourquoi , il n’ y a pas de démocratie dans le monde Arabe.En outre historiquement parlant , la culture islamique s’est fondée sur un système gouvernemental qui n’a rien à voir avec démocratie ( voir Egypte-Algérie-Irak, Libye, Somalie Soudan etc Ndlr) C’est un système à part appelé « califat ». Il n’y a pas une seule université de premier plan dans le monde islamique. Comment se fait-il que sur 1,25 milliards de musulmans ,il n’y ait pas un seul intellectuel dont on puisse dire qu’il interprète l’islam de manière innovante ? >> 


Voir ce commentaire dans son contexte