Commentaire de Gollum
sur L'harmonie perdue entre l'individuel et le collectif


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gollum Gollum 3 juillet 10:42

@Mélusine ou la Robe de Saphir.

Alors on fait du supplément tard le soir pour ne pas tomber sur son PN préféré ? smiley

Ami et proche de Wagner.,par Lou Andreas Salomé durant une longue période. 

Ah bon ? Quand Wagner est mort Freud n’avait que 27 ans. Je n’ai rien trouvé sur le net à propos d’une amitié Freud Wagner.

Par contre il fut en relation avec un Wagner-Jauregg, psychiatre... smiley

Je pense que vous vous êtes emmêlé les pinceaux comme souvent... smiley

Je ne suis pas un spécialiste de Freud j’ai consulté l’article Wiki à propos d’une éventuelle influence de Nietzsche : rien, nada...

J’ai fini par trouver un article wiki anglais sur l’influence posthume de Nietzsche on y lit ceci :

Nietzsche a également eu une influence importante sur le psychothérapeute et fondateur de l’école de psychologie individuelle Alfred Adler. Selon Ernest Jones, biographe et connaissance personnelle de Sigmund Freud, Freud se référait fréquemment à Nietzsche comme ayant « une connaissance plus pénétrante de lui-même que n’importe quel homme ayant jamais vécu ou susceptible de vivre ».[43] Pourtant, Jones rapporte également que Freud a nié catégoriquement que les écrits de Nietzsche aient influencé ses propres découvertes psychologiques  ; dans les années 1890, Freud, dont l’éducation à l’Université de Vienne dans les années 1870 avait inclus une relation étroite avec Franz Brentano, son professeur de philosophie, dont il avait acquis un enthousiasme pour Aristote et Ludwig Feuerbach, était parfaitement conscient de la possibilité de convergence de ses propres idées avec celles de Nietzsche et refusa obstinément de lire le philosophe en conséquence.

D’ailleurs on ne sent rien de nietzschéen chez Freud. Bref, vous avez tout faux. Comme d’hab..

C’est tout juste si Freud admet que Nietzsche a eu la prescience de l’inconscient ce qui est effectivement une réalité.

il se rapprocha à nouveau de ses origines judaïques. Son Moîse date de la fin de sa vie.

Tu parles. C’est pour faire de Moise un égyptien, pour sûr que ses coreligionnaires ont dû apprécier le sacrilège... smiley Et il resta athée jusqu’à la fin.

Bon je laisse tomber la suite qui est de la pseudo-analyse psy de pacotille sans queue ni tête comme d’hab...

En tous les cas on voit tout le sérieux dont vous êtes capable.


Voir ce commentaire dans son contexte