Commentaire de I.A.
sur COVID19 / #NonAuPassSanitaire : le mauvais argument de la « Liberté »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

I.A. 20 juillet 11:41

Succulent, merci.

Juste par gourmandise, je me permets de reprendre ici les passages que je préfère :

« Curieux argument que de dire que les personnes vaccinées sont en risque si elles attrapent le virus : à quoi servent donc ces vaccins s’ils ne servent pas à les protéger de la maladie pour laquelle on vaccine ? »

« Ce seraient les donc les partisans de l’immunité naturelle qui pourraient tout aussi bien accuser la population vaccinée de les mettre en danger en favorisant l’apparition de variants plus résistants et plus virulents (qui s’attaqueraient donc à des personnes de moins en moins vulnérables). »

« Si 110 000 manifestants c’est une »infime minorité« qu’il convient d’ignorer et de mettre au ban de la société, pourquoi 100 000 morts ont-ils représentés une telle proportion de la population qu’elle a justifié d’enfermer 60 millions de Français, de mettre l’économie à l’arrêt, d’imposer des mesures de contrôle social d’une dureté jamais vue dans l’histoire de l’humanité ? »

De fait, depuis le début, toutes les personnes en bonne santé en auront pris plein, mais plein la gueule, pour qui ? Pour quoi ? Pour rien !!

Nous sommes en prise avec des ASSASSINS.


Voir ce commentaire dans son contexte