Commentaire de NICOPOL
sur COVID19 / #NonAuPassSanitaire : le mauvais argument de la « Liberté »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

NICOPOL NICOPOL 21 juillet 09:47

@Arogavox

C’est la logique mathématique la plus élémentaire qui impose surtout que le mot liberté soit prononcé en premier .


Pas d’accord avec vous. Des 3 termes de notre devise, le premier est pour moi la Fraternité. La Liberté et l’Egalité y sont conditionnées.

L’Egalité est une valeur en tant qu’elle est une condition de la Fraternité, car il ne peut y avoir de sentiment de fraternité entre des gens que séparent de trop grandes inégalités (comment Jeff Bezos ou Bill Gates ou Mark Zuckerberg pourraient-ils se sentir en « fraternité » avec des Gilets Jaunes ou des « Déplorables » trumpistes ?)

La Liberté est une valeur en tant qu’elle est une condition de la Fraternité, car la fraternité doit se manifester en l’absence de contrainte : il n’est pas possible de forcer quelqu’un à un acte de fraternité, la « fraternité forcée » n’est qu’une forme d’imposition illégitime.

C’est au nom de la Fraternité que la Liberté et l’Egalité peuvent s’équilibrer entre elles, et se voire assigner chacune de justes limites. Alors qu’aucune limite ou restriction à la Fraternité ne peut se justifier au nom de l’Egalité et de la Liberté.


Voir ce commentaire dans son contexte