Commentaire de Yann Esteveny
sur Du bon usage de la reductio ad Hitlerum


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Yann Esteveny 23 juillet 17:08

Message à Monsieur Rémy Mahoudeaux,

En France, il y a des points d’Histoire interdits d’argumentation en public.

Je vous cite : « Les communistes aidés de bons publicitaires persuadent le quidam qu’ils tuent pour le bien de l’humanité. ».

Vous faites par cette phrase un très bon résumé de la situation réelle. Le totalitarisme rouge sauce chinoise se met en place par sa marionnette bancaire de gauche mais l’opposition factice crie au « fascisme » avec des références historiques de propagande. L’antinazisme est le coeur de la propagande du Régime. Lutter sérieusement contre la ploutocratie n’est pas à la portée de tous.

Je vous cite : « Est-il plus urgent de dénoncer ce totalitarisme insidieux ou de se quereller, telles des vestales outragées, sur le caractère éventuellement déplacé ou choquant de certains arguments ? »

Il est urgent de comprendre la nature de l’ennemi. Si la majorité croient que l’heure est à la lutte contre le nazisme, nous ne pouvons rien pour eux et le Régime se maintiendra tranquillement.

Respectueusement


Voir ce commentaire dans son contexte