Commentaire de Sinbuck
sur L'étrange Histoire de « l'état islamique »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sinbuck Sinbuck 30 juillet 13:47

Très gros travail nécessaire, c’est sûr que les libertés diminuent depuis la « lutte contre le terrorisme ». Et nos gouvernements réutilisent les mêmes leviers (propagande, agissements masqués, intérêts financiers...) pour le corona-circus maintenant à l’échelle planétaire. Mais au bout du compte, qui sont les véritables terroristes ? Certains cinglés désœuvrés où les puissances machiavéliques de l’occident au pouvoir ? 

Pour les armes vendus par la France, c’était déjà connu (Sputnik) à l’époque que les services français ont armé Al Nosra en Syrie.

C’est sûr aussi que l’état islamique est une émergence opportuniste des anciens cadres baassistes. Les occidentaux l’ont anticipé et stimulé (j’imagine). Et j’ai apprécié la pichenette sur les « buveurs de whisky » que tu remarques islamisés ensuite pour utiliser l’opposition binaire (islam) de l’occident. Et « l’occident laïque » doit réfléchir puisque la dernière des religions monothéistes est « théologiquement plus juste » que celles qui précèdent. « Dieu » ne marche pas à reculons !

En tout cas bravo pour l’enquête, j’ai copié ton travail pour le réutiliser plus tard. J’ai bien apprécié les preuves cartographiques concernant le déploiement de l’état islamique avec la préparation du terrain par les occidentaux. 

Dans tous les cas, ce travail minutieux ne fait que confirmer l’aberration agressive de l’occident depuis 25 ans : Koweït, Irak, Afghanistan, Libye, Syrie... 

Même lorsqu’on a toutes les preuves, ceux qui possèdent l’autorité et qui sont indéniablement en tord, ne sont pas en capacité de le reconnaître. C’est l’orgueil occidental qui fera chuter son empire.


Voir ce commentaire dans son contexte