Commentaire de njama
sur Ausweis sanitaire : le Conseil Constitutionnel avait-il le choix ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

njama njama 7 août 12:06

J’aime assez cet échange vers la fin de l’interview :

Viviana : J’ai une question, ou plutôt deux questions, pour terminer. Le truc du cyber-polygone, comment cela joue-t-il dans le narratif de la peur auquel nous sommes exposés ? Et que pensez-vous qu’à part faire la lumière sur toute cette histoire, tout cet agenda, quel est votre... quel serait votre conseil pour sortir de ce château de cartes ?

Whitney  : Donc, je vais répondre à la deuxième question en premier parce que la première partie est certainement un peu plus longue, donc en plus d’exercer votre droit de consentir à des choses et de ne pas prendre une décision consciente de ne pas s’engager mentalement ou émotionnellement avec cette peur. Je pense vraiment que la solution est la contre-économie, c’est-à-dire que les gens qui s’opposent à ces agendas s’unissent pour produire ce dont ils ont besoin pour survivre indépendamment de ces systèmes, parce qu’en fin de compte, le succès vient du fait que les gens sont dépendants des gouvernements et des entreprises qui sont intimement impliqués dans ces systèmes. La protestation la plus puissante à ce stade sera une protestation économique. Les gouvernements du monde entier n’attendent que des protestations ou des émeutes plus violentes.
Ils ont beaucoup d’outils et de plans pour y faire face. Par exemple, aux États-Unis, ils lancent une guerre contre le terrorisme intérieur qui va manifestement cibler les dissidents, d’après la façon dont c’est écrit et ils disent ouvertement que c’est une approche multinationale, il est très possible qu’une grande partie de l’Occident puisse essayer de faire quelque chose avec ça et vous savez, plus vous êtes visible, plus vous essayez d’aller dans la rue et des choses comme ça. C’est le type de réponse qu’ils attendent, alors qu’une protestation passive et non-violente de résistance économique et de contre-économie, et le fait de devenir indépendant des gens qui essaient de construire ces systèmes, est le moyen le plus efficace de les contrer. À ce stade. Je ne dis pas nécessairement aux gens de ne pas protester ou quelque chose comme ça, mais les gens doivent garder à l’esprit les dispositifs de surveillance qu’ils ont mis en place et les choses comme ça, et qu’ils prévoient de poursuivre en justice les gens qui se font plus entendre dans ce sens, ou de leur causer des problèmes juridiques ou d’autres choses encore. Je pense qu’un mouvement de contre-économie plus large, en plus d’un mouvement plus large de personnes qui ne consentent pas et ne s’engagent pas avec le système, est quelque chose qu’ils craignent beaucoup plus et qui, je pense, pourrait être vraiment puissant.



Voir ce commentaire dans son contexte