Commentaire de Le Comtois
sur Lettre de renonciation aux soins hospitaliers liés à la covid


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Le Comtois 13 septembre 16:27

On pourrait proposer la même lettre aux gens qui sont à l’hôpital pour obésité, tabagisme, alcoolisme, drogue, mal bouffe, vaccinés ou pas qui se rendent malades avec des produits malsains et donc saturent aussi les hôpitaux. Que ton aliment soit ta première médecine... Pour ma part, j’attendrai un vrai vaccin à l’ancienne, car dans cette affaire, rira bien qui rira le dernier. Une anecdote amusante, le prix du sperme des non vaccinés à augmenté de 21000 % https://www.gj-magazine.com/gj/21-000-daugmentation-de-prix-sur-le-sperme-des-non-vaccines/ 


Voir ce commentaire dans son contexte