Commentaire de Iris
sur BANCAL


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Iris Iris 18 septembre 12:34

@alinea

Bonjour,
 

je ne force pas le trait


Je disais ça car vous l’aviez une fois admis, et nous avions pu rapprocher un peu nos points de vue. Je ne suis pas un partisan de la radicalité, et ça n’empêche en rien de dénoncer les abus et les injustices ni de se défendre, je ne tends pas l’autre joue. La radicalité accentue artificiellement les divisions. 

Aujourd’hui je vous trouve particulièrement en colère, vous parlez de coup d’état, alors je ne devrais pas trop insister.


Voir ce commentaire dans son contexte