Commentaire de Legestr glaz
sur Lettre de renonciation aux soins hospitaliers liés à la covid


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 20 septembre 16:03

@Pierre

Seulement Pierre, les gens pour qui vous payez, que vous appelez les « zozos » sont parfaitement bien identifiés ! 

C’est toujours la même catégorie de personnes qui se fait transporter dans « nozopitaux » ! C’est toujours pour ces même personnes que vous payez ! Et vous ne les avez pas encore reconnues ces personnes ? Ce ne sont pas nécessairement des « récalcitrants » ! Ce sont des personnes qui présentent certaines « pathologies », pratiquement toujours les mêmes ! Ce sont ces pathologies, dont elles sont porteuses, qui les amènent à l’hôpital en compagnie d’un virus. Et pourquoi Pierre ? Parce que leur système immunitaire est « diminué »’ ! 

Vous arriveriez à comprendre ça ? Aucun rapport entre « l’injection quasi obligatoire » et le profil des personnes qui décèdent dans les hôpitaux des surinfections bactériennes faisant suite aux attaques virales ! Aucun rapport vraiment ! 

Et, si vous voulez, je peux vous donner des explications sur le « profil » des personnes qui décèdent des surinfections bactériennes « post-virales. 

Comprenez, d’abord, qu’un mort sur deux du SARS-COV2 était »obèse«  ! Vous »visualisez« ou pas ?

 » La Fédération mondiale de l’obésité a rendu son rapport sur les causes de la mortalité liées au coronavirus. Une longue enquête de fond, pour laquelle ils ont passé au crible les données de 160 pays, fournies notamment par l’Université Johns-Hopkins (JHU) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Bilan : l’obésité est un facteur important de la mortalité. 

Dans une étude réalisée sur 124 patients admis en réanimation au sein du CHU de Lille, les chercheurs estiment que « la gravité de la maladie augmente avec l’IMC » : plus les patients sont obèses, plus ils développent une forme grave du Covid-19.« 

Et ceci vous arriveriez aussi à le comprendre ? :

 »L’obésité est la deuxième cause d’hospitalisation et de risque élevé de décès pour les personnes infectées par le Covid-19, derrière la moyenne d’âge« , indiqué le président de cette fédération, John Wilding. Le rapport explique notamment que,  »si leurs politiques sanitaires publiques luttaient contre le surpoids, cela aurait entraîné beaucoup moins de pression sur les services de santé« , car il y aurait eu  »des centaines de milliers de morts en moins« . » 

Alors, Pierre, revenez sur terre et « comprenez » pour qui vous « payez » et pourquoi ! 

https://www.lci.fr/sante/coronavirus-et-obesite-pourquoi-le-coronavirus-s-attaque-t-il-aux-personnes-en-surpoids-2151331.html


Voir ce commentaire dans son contexte