Commentaire de Marc Dugois
sur Le mythe éternel de l'énergie gratuite


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marc Dugois Marc Dugois 21 septembre 10:24

@Francis, agnotologue

On ne détruit en effet pas l’énergie d’un billet de banque en le détruisant. On la transporte vers tous les autres billets non détruits en augmentant leur valeur réelle.

Accessoirement détruire de l’énergie n’a aucun sens si les mots en ont encore un. En grec l’énergie est une force en action quand la dynamique est une force en puissance. On ne détruit pas une force. On s’en sert ou on ne s’en sert pas.


Voir ce commentaire dans son contexte