Commentaire de citoyenrené
sur Danton et Robespierre : l'histoire des stentors de la Révolution française…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

citoyenrené citoyenrené 22 juin 10:05

article étayé

une remarque sur le mot « terreur », « Terreur » avec un T majuscule et menaçant, ce fut à invention sémantique fabriquée à postériori par les vainqueurs thermidoriens, pour charger un bouc émissaire, une mule, de tout

Robespierre fut ’juste’ celui qui a contre son gré eu le mistigri dans le jeu de cartes lors du dernier tour de jeu

lire l’excellent « Robespierre, la fabrication d’un monstre » de Jean-Clément Martin

Danton fut, au final, un corrompu (entendre Henri Guillemin), sa « garçonnière d’Arcy-sur Aube »


Voir ce commentaire dans son contexte