Commentaire de ETTORE
sur Gulliver empêtré ou le Président dans le piège à rats


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 26 juin 13:56

Bonjour Renaud Bouchard.

Et merci pour cette prévention salutaire.

Nous pouvons résumer la situation en quelques mots...

Ce Présidiot, est l’omelette la plus baveuse et la plus dégoulinante , que nous n’ayons jamais eus à ingurgiter.

(Après la fondue au fromage de chêêêêêvre, qui pue, dit de « Hoh---ll’andouille », cela vas de soi. )

Il garde in peto, toute la garniture inutile, Borne, Champignons, et autres légumes

( indéfinis) du ramassage de fin d’étal de marché législatif, comme arnaque au poids, pour l’addition à présenter , mais compte bien, lui, s’étaler, outre les

« bornes » de sa charge régalienne !

Je souhaite juste qu’il reste collé à sa gamelle Elyséhaine, tenue insidieusement par la queue du marmiton, ou,.... qu’il se fasse retourner comme une crêpe, qui restera collée au plafond de sa cuisine de MaCouilles.


Voir ce commentaire dans son contexte