Commentaire de Nicolas Cavaliere
sur Un Cosmos à rebours


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicolas Cavaliere Nicolas Cavaliere 2 août 18:34

@Laconique

Oui, pour qu’un jour quelqu’un d’autre puisse écrire (proposition) : « Je remplace la mélancolie par le courage, le doute par la certitude, le désespoir par l’espoir, la méchanceté par le bien, les plaintes par le devoir, le scepticisme par la foi, les sophismes par la froideur du calme et l’orgueil par la modestie. »

Quant à moi, je vais m’arrêter quelque temps.


Voir ce commentaire dans son contexte