Commentaire de Fergus
sur L'homme, ce prédateur qui dévore ses “cousins éloignés” !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 6 août 17:30

Bonjour, cevennevive

Vous avez raison. J’ai évidemment des doutes sur certains points. Ce qui m’a d’ailleurs amené à évoluer sur plusieurs plans.
Ce que je rejette, c’est l’expression péremptoire, et à certains égards sectaire, de la Vérité assénée sans la moindre réserve possible (y compris sur ce site) par les tenants de ces théories.


Voir ce commentaire dans son contexte