Commentaire de ETTORE
sur On manque même de maîtres-nageurs !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 9 août 16:01

@Aita Pea Pea
C’est pas les gravières qui manquent dans mon coin.
Et effectivement, on y apprenait à nager, et à se marrer, avec des chambres à air de camions.
C’était pas surveillé, c’était pas analysé, il y avait des courants froids qui parcouraient ces gravières, mais c’était bien, et on y allait à n’importe quelle heure, du jour ou de la nuit.
Un cervelas planté dans un bout de bois, rôti à la flamme de ce qu’on trouvait à brûler, quelques cocas, et on plongeait, et replongeait jusqu’à plus d’heure.
Seuls au monde !


Voir ce commentaire dans son contexte