Commentaire de sirocco
sur Corridas : supprimer la dérogation à l'article 521-1 du Code pénal qui les autorise


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sirocco sirocco 23 novembre 00:51

@VICTOR Ayoli
"Six cents kilos de force brute, de bravoure, de volonté de détruire tout ce qui s’oppose à lui."

Quand il entre dans l’arène, le taureau est comme ça, oui. Et le torero qui l’affronterait tel quel, même avec son épée, aurait effectivement du courage.

Mais après être passé sous les armes des picadores et des banderilleros, il n’y a plus qu’une bête blessée qui souffle au sol parce que ça lui fait trop mal de relever la tête pour affronter l’homme. C’est pitoyable.


Voir ce commentaire dans son contexte