Commentaire de Jean-Pierre Picandet
sur Le surlendemain, César arriva en vue d'Alésia. L'interprétation du militaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Pierre Picandet 24 janvier 13:14

@chat maigre @emile
Idem pour moi (adresse postale).
(L’an dernier passant à proximité de Saint Rémy, je me suis arrêté au château de Taisey pour vous remercier de votre travail d’historien. Je n’ai pas pu entrer mais j’ai échangé quelques mots avec votre proche voisine, la chargeant de vous saluer).


Voir ce commentaire dans son contexte