Commentaire de Brunehaut
sur Le terrorisme islamiste a encore frappé l'école...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Brunehaut 18 octobre 2023 11:07

@rosemar
Je suis un peu ennuyée de lire et d’entendre que les enseignants ont peur. Dominique n’a pas eu peur quand il a exposé sa vie pour protéger ses élèves. Samuel n’a pas eu peur quand il a défendu des valeurs républicaines contre un obscurantisme mortifère. Les enseignants ne sont sans doute pas tous des héros mais ce ne sont pas non plus des poules mouillées. Ils montent au front tous les jours et dans des contextes souvent difficiles.
Si l’auto-censure est présente face aux contestations et, parfois, aux menaces d’élèves et de parents musulmans, c’est que l’institution se couche. Peut-être moins qu’avant Samuel Paty. Mais l’Educ Nat préfèrera toujours un prof dont « le savoir-faire »et « la diplomatie »ménagent le public scolaire à l’enseignant courageux qui n’hésite pas à aller au conflit. Il n’est donc pas étonnant qu’on trouve beaucoup de candidats au baissage de froc : ça passe pour une qualité professionnelle !
Quant à Atal, il s’adresse à l’opinion publique. Rien pour réformer l’école pour la bonne raison que son paradigme est celui de sa majorité : la démocratisation du savoir est un luxe inutile. 


Voir ce commentaire dans son contexte