Commentaire de Jules Seyes
sur La « zerda » de la COP 28 : un échec acté et un avenir sombre pour la Terre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jules Seyes 18 novembre 15:59

Au risque de s’attirer les foudres des climato sceptiques qui exonèrent l’homme de cette débâcle climatique invoquant d’autres causes c’est un fait que le réchauffement climatique a aussi une cause anthropique.

Raison pour laquelle les planétes du système solaire se réchauffent toutes. Les humains exportent leurs gazs á effet de serre sur tous les mondes de notre systéme.

Au passage, l’auteur nous chiffre plus tard la « Catastrophe »

2023 est jusqu’ici 1,43 °C plus chaud qu’à l’ère pré-industrielle, 

1,43° au dela de 1800. Je vous rappelle que ce furent des années froides, la preuves les récoltes étaient tellement bonnes que nous avons fait un truc nommé révolution.

Pas un mot sur le cycle de Milankovich dont nous approchons de l’apogée et qui conduit là encore mécaniquement à la hausse des températures. (C’est la faute de l’homme, ce maudit forcément coupable)

D’ailleurs notre auteur nous le prouve avec des preuves de qualité comme celle-ci :

 L’abattage de forêts pour faire place à des exploitations agricoles ou à des pâturages, ou pour d’autres raisons, entraîne des émissions. En effet, les arbres, une fois coupés, libèrent le carbone qu’ils ont stocké. 

Oui, on ne prends que les plus, jamais les moins comme les extensions de la forêt en Europe. Il est certains que le procés á charge est bien organisé. Avant, dans les procés de Moscou, on avait un ou une poignée d’accusés, maintenant c’est l’Homme. 

Les Vychinski des temps moderne n’ont rien perdu du talent de leur prédescesseurs pour monter de fausses accusations, mais par contre ils augmentent leurs ambitions.


Imaginez un monde où la température moyenne est de 4degrés au-dessus de celle de la période préindustrielle.


Ca s’appelle l’empire romain, l’optimum mediaval ou on cultivait au groenland. Comme chacun le sait, les durant ces périodes l’humanité frolait l’extinction... (C’est de l’ironie)

En réalité, ca a favorisé les récoltes et les populations mieux nourries vivaient mieux. Il y a même floraison des arts du temps de rome et la spiritualité du moyen age dont les cathédrales témoignent.

Donc, cher professeurs, j’accepte bien volontier de prendre le risque des catastrophes que vous nous promettez. Mais si on construit des cathédrales, alors, je veux que vous rendiez compte de vos mensonges. Deal ?


Je parles de mensonges, reprennons un fois de plus vos propos :

Cinq scenarios de l’apocalypse ; des températures qui grimpent en flèche, des sécheresses, des incendies, une montée des eaux, des extinctions massives, une instabilité politique...

Des températures qui grimpent en fléches ? 

Ah oui 1,43°, je vous rapelle en 2 siécles. Maintenant, bien sur ca va monter en fléche. Et si vous couchez avec moi mésdames, je vous promet que ca sera le 7e ciel. 

Des sècheresses, des incendies, une montée des eaux vous remarquerez que ces trois soit disants scénarios sont en fait déclenchés par le premier. On nous dit cinq scénnarios il en reste deux. En fait trois, comme l’auteur est un ecologiste il nous a mis six scénnarios au lieu de cinq, ca ne change rien, mais ca montre ses compétences en maths.

Des extinctions massives, oui, d’ailleurs il n’arrive jamais que des espéces dispraissent et que d’autres ce séparrent. Darwin n’a en fait, jamais existé je présume. Ca se nomme la nature.

Et enfin le dernier : une instabilité politique. Comme chacun sait, la politique est déclenchée par le climat, oui, enfin c’était vrai du temps d’avant la révolution industrielle ou les événnements climatiques déclenchaient des famines. Désormais, nous avons des stocks, une surproduction, des marges pour augmenter (Rappellez, vous la PAC : 15% de surfaces en jachéres (Pour ca, on importe du Brésil ou d’ailleurs en détruisant les forêts, mais ca, c’est un autre sujet indépendant du climat notre artiste ne l’abordera pas car là, on aurait un véritable théme : la mise en risque de la sécurité alimentaire des populations occidentales pour les empécher de se révolter.) 

Ce comentaire est assez long, je vais m’épargner la suite, vous avez compris la qualité du propos de notre auteur. Il avait raison de s’attendre à une volée de bois vert.

Quand à l’argument des pétroliers assez ridicule avez-vous regardez un jour le compte de résultat de l’un d’eux ? Le plus cher est la partie éxploration production. La politique verte leur permet d’organiser la raréfécation sur le marché (Donc la montée des prix) avec un effet équivalent à une politique de cartels (illégale). Pour cela, il leur suffisait de se faire prendre la main dans le sac `ßa faire des études bidons pour passer pour les méchants ? Oh, ca a du beaucoup géner des sociétes qui s’étaient fait connaitre pour organiser des coups d’état.

Donc les méchants sont contre la politique verte, voila une grande preuve. Non, ils veulent que vous le pensiez, la politique verte leur fait gagner un max d’argent.


Voir ce commentaire dans son contexte