Commentaire de Montdragon
sur De l'extermination des Palestiniens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Montdragon Montdragon 20 novembre 2023 17:39

Ce n’est pas un article du Gorafi.

I24 :

En septembre, Nir et Shay, deux Israéliens emménagent ensemble, un mois avant d’être tués par le Hamas au festival Nova à Reim. La propriétaire de leur appartement a exigé des familles qu’elles lui verse un loyer le temps qu’elle trouve d’autres locataires, pendant la période de deuil (shiva).

« C’est moi qui l’ai contactée pour lui signaler que Nir et Shay avaient disparu. Une semaine plus tard, nous avons reçu un message indiquant que Shay avait été assassinée, et deux semaines plus tard, le même message pour Nir. J’ai dû dire à la propriétaire que les parents de Nir finissaient la période de deuil et qu’ils viendraient récupérer les affaires », raconte Efi, la mère de Shay.

« Elle m’a dit qu’on devrait parler d’argent, je lui ai dit qu’on parlerait de ce qu’elle voulait à la fin de la période de deuil. Je lui ai dit que nous avions vidé l’appartement, puis elle a demandé à ce que nous continuions à payer le loyer jusqu’à ce qu’elle trouve des locataires. Je lui ai dit non, malgré tout, en octobre, Nir et Shai n’étaient pas dans l’appartement et n’ont pas pu en profiter – et nous avons payé jusqu’au moment où nous avons quitté l’appartement », poursuit-elle.

À ce stade, Efi affirme que la propriétaire de l’appartement l’a informée qu’elle avait consulté un avocat, qui lui a dit qu’ »il existe des conditions pour une rupture de contrat ».

Baal veut des thunes !


Voir ce commentaire dans son contexte