Claude Simon Tzecoatl 2 août 2006 12:33

@ Jean-Pierre,

« Donc pas de création de richesse de façon fictive et énorme par les banques. » Certe pas, mais les banques s’assurent un statut de richesse perpétuellement renouvelé et fictif afin de toujours mieux tirer la couverture vers soi. Et comme le dit Jean Ziegler, « Point n’est besoin de mitrailleuses, de napalm, de blindés pour asservir et soumettre les peuples. La dette, aujourd’hui, fait l’affaire ».

C’est un article bien dans la veine « théorie du complot ». Il ne suffit pas d’être informé ce qu’Internet permet jusqu’à plus soif, il faut aussi réfléchir avec des outils et des méthodes. C’est quelque chose que l’on ne peut faire seul dans son coin sans faire un faux pas." Si vous classez mon article dans la théorie du complot, c’est que vous acceptez qu’une caste privée ayant mis la main sur l’arme absolue actuelle, l’argent, puisse spolier les états et indirectement les citoyens. Sachez que l’aggravation de la dette française annuelle est à peut près l’équivalent des intérêts qu’elle doit verser aux créateurs de monnaie. Là est le vrai vol du peuple dont vous parliez dans votre post.

« A quand un article sérieux sur les vrais aspects néfaste du système bancaire Français (cf Eurotunnel et bientôt peut-être France Telecom) ou encore sur le rapport entre l’augmentation annuelle de 10% de la masse monétaire , l’absence de transposition de cete augmentation dans les indices de prix et la croissance du marché au noir en France ? »

Je ne peux que vous en proposer l’initiative.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe