ricoxy 8 octobre 2012 10:35

On a toujours prôné, en France de lire « un crayon à la main ». Le livre électronique interdit ce contact sensuel avec le livre. On peut même regretter le temps ou l’on devait soi-même couper les pages d’un livre avec un coupe-papier, – ce qui ponctuait notre lecture, lui donnait une respiration...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe