titi 22 février 2015 23:28

@jpm

« Le problème « philosophique » est donc de savoir s´il est normal que des gens s´approprient un partie de la terre pour en jouir en privant les autres de la libre disposition de cet espace devenue propriété privée… . »

Les masques tombent : derrière les beaux discours d’équité fiscale, votre cible c’est la propriété privée.

« sans proposer une sorte de dédommagement sous forme de taxes »

Sauf erreur, il y a la taxe foncière pour cela.

L’Etat pompe 50% de la richesse et est en cessation de paiement au mois d’Octobre.
Et la seule réponse que vous apportez c’est : il faut plus de taxes pour les services publics.
Et puisque tous les filons ont été épuisés, vous inventez des beaux principes pour en justifier d’autres.
Avez vous pensé à une taxe CO2 sur la respiration ? On pourrait même taxer deux fois : le CO2 émis, et l’O2 consommé.

Ce que vous refusez de reconnaître c’est que la pays crève des taxes.
Tous les voyants économiques sont au vert : euro bas, pétrole bas, vitalité économique de nos partenaires, et nous Français, on ne décolle pas.
Et vous et vos semblables réfléchissez à quelle nouvelle taxe pourra être inventée pour pouvoir continuer la gabegie comme avant.

La réaction au changement c’est vous.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe