symbiosis symbiosis 16 février 2018 07:40

@Tessaone

L’approche juridique, puisque nous en sommes là sur ce fil est simple à aborder :
Tromperie pour forcer le consentement des utilisateurs, mensonges et omissions, chantage, menaces, harcèlement, violence physique, violations de domicile par effraction, conflits d’intérêt, manipulations des données récoltées, opacité sur l’utilisation des données récoltées, violation de la vie privée, facturation faussée, extortion par des calculs de consommations trafiqués, mise en dander de la santé d’autrui, etc, etc. Le liste est longue.

Si cette organisation fonctionnait réellement en toute légalité, pourquoi se mettre en défaut à un tel niveau ?
Dès lors, force est de constater que nous sommes bien en présence d’une organisation mafieuse.
Les consommateurs d’énergie ont tout intérêt à se grouper pour faire face à cette mafia et lui dresser les barrières qu’il convient.

Il y a trois sujets clivants qui sont en train de prendre une grande importance aujourd’hui qui sont la tolérance législative face à la pédo criminalité et la violence infligée aux femmes, l’obligation vaccinale et l’agression faite sur les citoyens avec le linky.

Ces trois sujets, mais particulièrement les vaccins et le linky confinent à un climat de confrontation très néfaste et d’agression permanente de la part de la ploutocratie et de ses thuriféraires. La mafia au pouvoir adopte un profil un peu plus bas concernant la violence sexiste et la pédo criminalité, mais ils continuent en silence et sournoisement leurs assauts contre l’intégrité physique et morale des citoyenes et la monstrueuse tolérance affichée face à la pédo criminalité.
Quel sera le quatrième sujet qui risquera fort de mettre le feu aux poudres ? Parions que nous allons bientôt entendre parler de la magie moderniste de la nécessité de l’incorporation d’une puce rfid dans nos organismes pour vivre mieux dans son temps.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe