samy Levrai samy Levrai 8 septembre 2018 20:24

@Alren Salut,
Il faudrait toujours définir les mots qui sont employés, quels sont les 4 piliers de la souveraineté ? qu’est ce que veut dire être un pays, un peuple souverain ? est ce que la FI peut nous offrir un sens aux mots qu’elle utilise ? Est ce qu’en restant dans l’UE le peuple a le pouvoir ? qui dirige l’UE ? qui dirige la France ? et l’euro, d’ailleurs est ce que la FI en sort ? comment pourrait elle en sortir sans sortir de l’UE ? 

Comment la France peut elle quitter l’OTAN puisque que l’article 42 du TUE ( tu sais un traité international plus contraignant que ta propre constitution ) subordonne la france aux décision de l’OTAN...
L’article 67,77 et 79 du TFUE ( autre traité qui se trouve au dessus de nos lois) fixe une politique migratoire sans nous demander notre avis...
Il me semble que le president de la republique est le gardien des traités par notre constitution... Si aucune loi n’est plus respectée par l’Etat, que crois tu qu’il va se passer dans les rues ? que vaudra la parole de la France dans le monde ? 
voici l’article 50 :
Article 50
  1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.
  2. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.
  3. Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.
  4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.
    La majorité qualifiée se définit conformément à l’article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.
  5. Si l’État qui s’est retiré de l’Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l’article 49.

Donc au bout de 2 ans personne ne peut plus rien dire et il y a sortie de plein droit, accord ou pas accord... pourquoi proposer de ne pas l’activer ? pourquoi vouloir arnaquer les gens en faisant croire que vous pourriez choisir ceci ou cela en étant toujours dans l’UE et dans l’euro ? En général quand on n’accepte pas les règles d’un club, on le quitte, on ne pisse pas sur les rideaux, ni ne chie dans les pots, on dit au revoir en respectant les règles jusqu’à la sortie.
Pourquoi au fait ne pas vouloir sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN qui ne sont qu’exclusivement au service de la finance internationale et de la soumission à l’Amerique ? un jeu de dupes depuis le début...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe