Eric F Eric F 5 janvier 14:45

Certains des tout premiers discours de Macron étaient bien écrits, si ce n’est l’absence de plan, certaines redondances et longueurs. Mais il ne reste désormais que les longueurs, de telle sorte qu’à la fin, on n’a rien retenu de ce qu’il a dit, sauf une ou deux formules mal inspirées. Le discours du 9 Décembre a été une exception puisqu’il contenait de vraies annonces -quoique floues comme on l’a vu par la suite-, mais il débutait par une réprimande et des arguties pour ne pas perdre la face, ce en quoi il a fait perdre une grande partie du bénéfice de l’annonce, c’est bien la peine d’avoir des communicants professionnels pour des erreurs aussi basiques.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe