Piere CHALORY Piere CHALORY 10 janvier 11:15

@JL

C’est sûr que parler de l’invérifiable, de l’impalpable, du doute et de l’inconnu post-mortem in-supportable ; imaginer ce qui va se passer après la mort, c’est à dire tout ou rien, entraîne les uns à choisir le camp de la croyance et les autres celui de la non croyance. Mais comme chacun parle sans pouvoir se baser sur du concret et pour cause, il faudrait pour cela passer de l’autre côté  ; ça devient tout de suite très compliqué, et certains en profitent depuis la nuit des temps ;

Gourous de secte ou de religions qui finalement se différencient assez peu, et même maintenant de mouvements politiques qui entendent vous expliquer ce que vous devez savoir ou penser sur tout et n’importe quoi. Les mots n’étant que des mots et l’irrationnel étant détourné par tous ces sachants manipulateurs, le plus simple est de rester zen autant qu’on le peut...

Bonne journée


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe