Christian Labrune Christian Labrune 10 février 00:58

Parce que vous croyez qu’il existe des démocrates en Europe ....

.....................................................
@baldis30

Le ton amer de votre commentaire donne à penser que l’abjection dans laquelle se vautre actuellement la France en soutenant un tel régime n’est pas de nature à vous satisfaire. Il y a donc bien encore des gens, en France, qui ne sont pas disposés à s’accommoder du climat qu’à juste titre vous dénoncez. Vous paraissez en être.

Ce qu’on peut lire après cet article, si on excepte les interventions très bien informées de Massada, est d’une bêtise consternante et d’une totale insignifiance. C’est que nos media s’empressant, sans même qu’il soit besoin de leur donner des ordres, d’épouser la doxa imbéciles du quai d’Orsay. Le citoyen français ne sait donc à peu près rien de ce qui se passe en Iran, n’a pas encore compris que s’il voulait savoir ce que sont les objectifs de l’Iran, il suffisait de lire les « oeuvres » de Khomeiny dont le beau programme, défini il y a quarante ans, est déjà à moitié réalisé. Pareillement, il aurait suffi en 38, après l’abominable conférence de Münich, de lire Mein Kampf pour savoir si on venait vraiment de « sauver la paix ».

Le Liban, la Syrie, Gaza, sont entièrement à la botte d’un régime de Téhéran qui rêverait de prendre pareillement le contrôle de l’Iraq et du Yémen afin de consolider le croissant qui lui permettrait un libre accès à la Méditerranée. Pourquoi l’objectif, répété à l’envi, de détruire israël ? Pourquoi les hostillités contre les états de la péninsule arabique ? Pourquoi des essais de plus en plus nombreux de missiles à très longue portée ?

La réponse, du moins pour ceux qui savent lire, est dans ce paragraphe que je recopie ci-dessous. C’est aussi con que l’ambition d’Hitler d’assujettir la Russie par le plan Barbarossa ; c’est à peine croyable, mais de toute façon, ça connaîtra inévitablement la même fin, laquelle ne devrait plus trop tarder. On pense nécessairement à la phrase de Churchill stigmatisant la lâcheté des démocraties du continent : vous avez voulu la paix au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre« .

Khomeiny :
 »La guerre sainte signifie la conquête des territoires non musulmans. Il se peut qu’elle soit déclarée après la formation d’un gouvernement islamique digne de ce nom, sous la direction de l’Imam ou sur son ordre. Il sera alors du devoir de tout homme majeur et valide de se porter volontaire dans cette guerre de conquête dont le but final est de faire régner la loi coranique d’un bout à l’autre de la Terre. Mais que le monde entier sache bien que la suprématie universelle de l’Islam diffère considérablement de l’hégémonie des autres conquérants. Il faut donc que le gouvernement islamique soit d’abord créé sous l’autorité de l’Imam afin qu’il puisse entreprendre cette conquête qui se distinguera des autres  guerres de  conquête injustes et tyranniques faisant abstraction des principes  moraux et civilisateurs de l’Islam.."
http://www.fnb.to/FNB/Article/Khomeyni/Khomeyni.htm


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe