JL JL 18 avril 09:40

Je propose que cette niche fiscale soit plafonnée : à 1000 euros par exemple.

 

Les mécènes ne jouent pas dans la même cour que les Français moyens : plutôt que de donner 100 millions, ils n’ont qu’à donner 33 millions, sans rien attende en retour que la gratitude des bénéficiaires. Et l’État restera toujours libre de ses deniers.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe