William 18 décembre 2019 18:48

Actuellement, le régime de retraite est quasiment à l’équilibre, le problème n’est pas pour l’immédiat, c’est donc une erreur du gouvernement d’avoir mis en danger sa réforme de principe -qui soulève déjà des oppositions- et l’ajustement des comptes futurs, que la gestion « paritaire » aura en charge comme aujourd’hui pour les caisses complémentaires.

Renoncer à l’« age pivot » (bien qu’il existe désormais pour les retraites complémentaires à 63 ans, avec l’accord des syndicats) serait un « geste » nécessaire pour montrer la bonne volonté gouvernementale vers une sortie de crise.

Mais ça ne suffira pas, il faut un autre geste symbolique sur la question des recettes, par exemple ...(ré)instaurer un prélèvement social de solidarité sur les très grosses fortunes financières ou alors remplacer la flat tax par l’application du barème de l’IR sur les revenus financiers (en intégrant IR+prélèvements sociaux dans ce taux).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe