machin 9 juin 08:18

@titi

D’un entrepreneur (petit mais vrai) a « un autre »... (parait’ il) :

bla bla bla bla.

Sans société, sans état constitué fort, l’on ne crée pas une une entreprise, mais une mafia, ou un gang de pillards.

De là a détruire un état pour en piller les richesse...
Le pas est vite franchi.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe