Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 juillet 15:13

La presse est devenue un 4è pouvoir parce qu’elle est concentrée entre les mains d’une caste.

Il ne faudrait pas longtemps à un roi soucieux de vérité pour casser ce monopôle qui est d’ailleurs interdit par la constitution.

Les obligations que couvre l’Etat sur la presse sont aussi un des éléments de son manque de liberté.

Exemple : Obligation d’appeler jeune homme quand il s’agit d’un gars d’origine africaine, obligation d’obtempérer aux Lois Gayssot, Pleven et Fabius sous peine de procès alors que les articles 10 et 11 des droits de l’homme interdisent ce genre de lois liberticides.

Les black out complets sur les sujets sensibles comme la théorie de l’évolution qui ne tient pas debout, comme la théorie du changement climatique due à l’homme qui est du même tonneau, l’interdiction de faire des statistiques sur la race, Les sujets de science contestés (Carbone 14, l’énergie libre, le réacteur Pantone, le gaz de Brown, la contestation de la théorie de la relativité, de la théorie du big bang, de la disparition des dinosaures due à une astéroïde), les sujets d’histoire contestés (évasion de Louis XVII de la prison du temple non traité par des études qui y sont favorables, les lieux d’Alésia et de Gergovie)

 

Seul internet permet encore d’exposer ces sujets avec cependant encore beaucoup de censures. 

 

Le nouveau pacte social, ce serait de redonner à la presse et aux médias toute la liberté sur tous les sujets pour laisser la vérité l’emporter sur l’erreur sans subir une quelconque censure.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe