Schrek Séraphin Lampion 22 août 2020 15:36

« C’est une émotion tendre et enfantine, celle de l’oiseau qui picore à deux pas, de l’ombrage familier, du ciel qui s’empourpre à l’heure du soir et prête aux lointains une fulgurance wagnérienne, du vent qui se lève subitement et fait ondoyer la canopée ou ce parfum de pomme qui nous saisit et nous procure un avant-goût de tarte tatin.  »

Sauf que, par définition, l’émotion est indicible, indescriptible. C’est un ressenti personnelle que l’on ne peut pas partager et qui ne se traduit pas par des mots. Ce dont vous parlez, c’est au mieux ce qu’on appelle « sensibilité », au pire « sensiblerie ».

La musique et la peinture seraient sans doute plus aptes à traduire des émotions, car elle ne passent pas par le langage.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe