velosolex velosolex 12 janvier 11:48

@nono le simplet
Merci. Ce livre m’a offert un prétexte à renouer avec Rimbaud, qui continue tous les jours à recevoir un courrier d’enfer, dans u
ne boite aux lettres à Charleville.
Le père Noël en est jaloux, Macron aussi. C’est comme pour le cochon. Tout est bon dans Rimbaud.
On peut trier les bords qu’on veut. Je n’en fait pas pour autant un héros. Et c’est comme ça qu’on le trouve encore meilleur.
Avant tout c’est un marcheur, pas un poète de salon. Mais il porte un sac trop lourd. Son problème, c’est qu’il ne connait pas ses limites. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe