Eric F Eric F 14 janvier 10:54

@doctorix, complotiste
Pour analyser les chiffres de l’IHU, il faut prendre en compte qu’ils traitent les patients positifs aux test PCR (ils font confiance en leur fiabilité) en état fébrile même sans autre symptôme pour traiter le plus en amont possible -ce qui est une bonne approche, que j’approuve-. La plupart ne sont pas dans un état comparable à ceux du système hospitalier qui sont forcément des cas graves. Notons que l’IHU n’a pas de service de réanimation.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe