Captain Marlo Captain Marlo 13 janvier 21:26

@Fergus
Ajoutez à cela que les emblèmes — drapeaux et tatouages — exhibés par les envahisseurs du Capitole faisaient, pour une bonne partie d’entre eux, l’apologie du nazisme et du suprémacisme blanc.

C’étaient vos potes, les antifas, la police du Capitole leur a ouvert la porte pour qu’ils mettent le boxon et pouvoir accuser Trump ensuite. Sinon, la citoyenneté pour tous, ce n’est pas la politique des Démocrates, qui sont communautaristes  !
.
"(...) C’est très facile à expliquer. Le Parti démocrate propose aux Noirs, aux homosexuels, aux Latinos et aux « minorités diverses » d’être marginalisés à jamais dans un amalgame d’ « Autres unis ».

Le GOP « Great Old Party » (républicain) offre à ces personnes une intégration immédiate dans le royaume américain en tant que personnes ordinaires. Il vous suffit de vous procurer une casquette de baseball rouge et de vous joindre au prochain rassemblement local. C’est cette unité existentielle la plus fondamentale qui était si vive jadis dans le discours révolutionnaire de gauche, mais qui ne s’est matérialisée que sous la forme d’un tsunami populiste soutenu de résistance politique dans le contexte de la politique populiste de droite.

Dans le monde à l’envers dans lequel nous vivons, le Parti Républicain est devenu le parti de la classe ouvrière américaine. Des gens qui se définissent par leur adhésion aux valeurs familiales, à l’église, au travail et qui se considèrent comme les « Américains ».

Le parti Démocrate, qui prétendait être la voix de ces travailleurs, s’est progressivement transformé en un conglomérat urbain identitaire. Un collectif de personnes « en tant que » : des humains qui insistent pour s’identifier à un corset réputé de nature biologique : « en tant que femme », « en tant qu’homosexuel », « en tant que trans », « en tant que noir », « en tant que juif ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe