Robert Bibeau Robert Bibeau 19 février 20:00

@Clocel

JE VAIS répondre aux deux bozos -celui avant vous en un seul post.

  1. Dans la lutte des classes sociales il ne s’agit nullement d’attendre passivement un messie  un sauveur  un bonze  un gourou. EN EFFET pour y avoir cru le prolétariat en 1871, 1917, 1949, 1960 a toujours été déçu  écrasé où s’est retrouvé sous la botte d’un nouveau dictateur.
    1. Toutefois pour que les masses le milliard (minimum) de prolétaires aliénés, encadrés, emprisonnés, encarcanés, endoctrinés se révoltent contre cette oppression un certain nombre de CONDITIONS OBJECTIVES DOIVENT ÊTRE RÉUNIES
    2. Tant que la préoccupation de la majorité (je ne dis pas de tous mais LA MAJORITÉ) se résume à choisir la couleur de son portable et l"hotel de ses vacances en semaine de relâche scolaire.. on convient que les conditions OBJECTIVES favorables à l’insurrection populaire ne sont pas réunies.
    3. VOILA, pourquoi je n’aurais pas écrit ce texte il y a 2-4 ans.
    4. Mais quand des millions font la queue aux comptoirs alimentaires, et font la queue aux pôles emploi  sans emploi à offrir  que des millions de travailleurs perdront bientot leur caisse de retraite (COMMENT CROYEZ-VOUS QUE LES ÉTATS REMBOURSERONT LE BANQUIER QUI LEUR A PRÈTÉ ??) QUE DES MILLIONS SERONT CHASSÉS de leur maison hypothèquée ...
    5. Camarades les conditions objectives de l’insurrection populaire sont quasi à maturité  l’État bourgeois le sait et il vascille
    6. RESTE à faire taire les croques mitaines de votre espèce à l’arrière garde ( smiley pour créer les conditions SUBJECTIVES DE L’INSURRECTION populaire

robert bibeau 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe