Attila Attila 2 mars 23:04

@oncle archibald
« Qui sait à combien de morts nous en serions aujourd’hui sans les précautions prises ? »
Probablement autour des 300 000.
Ne rien faire, attendre l’immunité collective, c’est ce qui s’est passé à Manaus (Brésil) :
Écoutez ce médecin qui travaille en unité de soins intensifs à Manaus
.
Macron sait très bien qu’il ne pourrait pas se présenter aux élections avec un tel bilan. La mauvaise gestion de l’épidémie est probablement un des facteurs de l’échec électoral de Trump.

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe