gnozd gnozd 1er mars 22:52

@CYRUS

"tout a fait , l’ equilibre fermier etait un bon equilibre ...
entre l’ azote du compost , le potasium des dechet carné , et le phosphore des cendre de bois , on pouvait maintenir une microsociété en autarcie .

« 

C’est tout à fait exact mais encore une fois c’est une question de doses : les paysans d’antan ne mangeaient pas de la viande bovine ou porcine tous les jours. Ils la gardaient en réserve pour les mois froids.
Rien à voir avec la consommation bi-quotidienne de viande, toutes viandes confondues.
Et l’équilibre dont vous parlez est rompu depuis belle lurette, depuis en effet les débuts de l’élevage industriel, et ce dogme »il faut de la viande tous les jours pour être fort" date de l’après-guerre : mon paternel, né en 1926, parisien depuis 3 ou 4 générations et issu d’un milieu assez bourge, me racontait que dans sa famille on mangeait de la viande maximum 3 fois par semaine, du poisson le vendredi (tradition catho oblige !), et dans les grandes occasions du boeuf qui était avant-guerre, sans être un produit de luxe, pas donné à tout le monde.

Hé ouais. Nous on vit dans une société d’abondance...mais pour combien de temps...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe