Rinbeau Rinbeau 28 mars 13:36

Très bonne réflexion de l’auteur qui nous amène à nous poser la question essentielle à mon avis. Maintenant que l’argent fiduciaire et encore moins l’argent scriptural ne sont plus soumis à la fluctuation de l’abondance où la rareté des métaux précieux, n’est-il pas possible de le fabriquer à l’infini, sans incidence majeure sur l’économie ?

D’ailleurs aujourd’hui pleuvent des milliards de milliards dans les banques sans le moindre crack boursier en vue ! Je pense que les grandes crises économiques sont déclenchées volontairement par les grands banquiers à des moments bien précis, à la baisse, pour pouvoir racheter à bas prix le patrimoine qui ne leur appartient pas encore. C’est une des façons que les financiers possèdent, avec les guerres pour spolier le patrimoine mondial, seule vraie richesse !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe