Bah, c’est pour vous qu’elle prirent la pilule qui eut un effet pervers. Le femmes se tournèrent de plus en plus vers les hommes efféminés. Personne n’a pensé que les hormones avaient des effets secondaires. y a le stérilet... faudrait y penser...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe