Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 13:00

@mac
Le problème n’est pas tant de valider ou non la disparition des espèces (on pourra utilement faire des articles sur le sujet) que de constater que l’argent de vos impôts va dans les poches des fameux « créateurs de richesses » qui tendent la sébile à tout bout de champ.
On est dans l’actualité, là...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe