Legestr glaz Legestr glaz 6 août 12:43

@pemile

Votre émoticône est des plus naïfs. Parce qu’il n’y a pas de différence entre les maladies respiratoires « attribuées » au SARS-COV2, comme cela fut le cas également pour le SARS-COV1, et celles attribuées aux virus grippaux. Il y toujours un décalage temporel dans le développement de ces épidémies de maladies respiratoires entre l’hémisphère Sud et l’hémisphère Nord. Vous me semblez totalement perdu sur ce sujet pemile. 

Entre octobre et avril, dans l’hémisphère Nord, les pays sont soumis, à la suite de conditions climatiques « favorables », l’inversion thermique par exemple, à des assauts de pollution des matières particulaires. Et, d’avril à octobre, dans l’hémisphère Nord, ce sont les phénomènes en lien avec l’ozone, le rayonnement solaire et les particules polluantes qui favorisent les maladies respiratoires. 

Toute une éducation à refaire pemile. Votre vue est bien basse. Et vous lisez très mal. Je parle de « maladies respiratoires » et non de « grippes saisonnières ». Ce sont les médias qui évoquent les grippes saisonnières ! 

J’ai plusieurs cadeaux pour vous :
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18313407/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5963518/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32853663/

Comme ça, vous êtes habillé pour l’hiver pemile. 

Une remarque pemile : c’est la courbe des « décès » qu’il faut observer, parce que le nombre de « contaminations » et bien, c’est pas très sérieux. Et ces 2 courbes présentent des profils différents ! Et oui !

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/variant-omicron/infographies-covid-19-contaminations-hospitalisations-mortalite-ce-que-nous-apprennent-les-donnees-des-pays-deja-frappes-par-omicron_4898675.html


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe