Nicolas Cavaliere Nicolas Cavaliere 2 août 18:52

@Lynwec

La sagesse peut être de suivre aveuglément le troupeau, allez savoir. Et de s’en remettre aux sages qui sauront arrêter la catastrophe que dans notre sagesse nous laissons survenir.

Dans la suite du texte, j’essaie d’ailleurs de remettre en question cette connaissance, annoncée avec la force du nombre et semble-t-il infaillible, de la science. J’essaie, je ne suis pas sûr d’y parvenir comme le note très bien Laconique dans son commentaire plus bas. J’essaie surtout en évitant le mysticisme traditionnel, en essayant de renouveler le recours rhétorique à ce qui est caché, car ce qui est caché est le seul moyen de déjouer le pouvoir des gens qui ne parlent que du visible ou plus largement du sensible. Le seul monde invisible/insensible est celui de la conscience individuelle, et il se constitue parce que le sujet qui la porte est capable d’une grande sensibilité. Il y a une impasse, il y a un mur. Je cherche non pas à le traverser mais à le contourner, et je suis trahi par les limites de mon langage...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe