CN46400 CN46400 8 août 18:53

@amiaplacidus
J’ai vu une vidéo de Juancovici qui sait, admirablement, démontrer la supériorité du nucléaire, et aussi les limites des ENR (éolien et photovoltaïque).
 Soit un marché où l’on vend de l’électricité à un prix unique. A la fin de la foire on fait le bilan, les vendeurs d’électricité permanente (nucléaire, charbon, gaz, hydraulique etc...) sont dévalisés et les vendeurs d’électricité ENR croulent sous leur invendus. Pourquoi ?
 Les produits paraissent pourtant identiques, mais leur valeur est, en fait, différente. L’un est constamment disponible et trouve facilement preneur, l’autre ne l’est que si le vent ou le soleil sont présents, et ne trouve des preneurs que s’ils sont capables de compenser, où de négliger, les effets de l’intermittence. Voilà pourquoi le tarif unique pour comparer les deux est une arnaque.
 Les tarifs ne peuvent donc être égaux que s’ils intègrent les coûts de compensation de l’intermittence. Et cela change évidemment les bilans comparatifs. L’exemple espagnol qui a dû doubler son gros réseau d’éoliennes avec un réseau colossal de centrales gaz, pilotables, est édifiant, tant au niveau des prix courants de l’électricité que de l’approvisionnement, non spéculatif, en gaz.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe